Repenser les initiatives de soutien à la recherche

Les résultats des projets Explore 2 et Life eau et climat ont été présentés lors d’un colloque de restitution, mettant en lumière l’importance de mieux appréhender les évolutions du cycle de l’eau dans un contexte de changement climatique et de s’adapter en conséquence.

Explore 2 a permis de croiser les données du Giec avec des données d’hydrologie pour déterminer les futurs possibles du cycle de l’eau à l’échelle des territoires. Cette nouvelle version, plus détaillée, couvre la période de 1976 à 2100 et a intégré les besoins des gestionnaires de l’eau dès le début du projet. Cependant, les pressions anthropiques ont été exclues de l’analyse pour se concentrer sur le cycle naturel de l’eau.

Les résultats du projet ont montré une augmentation certaine des températures, une hausse de l’évapotranspiration et une baisse du débit mensuel d’étiage, notamment dans le sud de la France. Les projections pour les précipitations sont plus contrastées selon les modèles, mais une augmentation des pluies intenses est prévue vers la fin du siècle. Les scientifiques insistent sur la nécessité de prendre en compte ces variations pour développer des stratégies d’adaptation efficaces.

Le projet Life eau et climat s’est quant à lui concentré sur la collaboration entre les sciences et la société pour répondre aux besoins des acteurs de la gestion de l’eau. Quatre outils ont été développés pour aider les gestionnaires à mieux appréhender les résultats des projets et à élaborer des stratégies d’adaptation. Des actions de démonstration ont été réalisées avec des partenaires territoriaux pour faciliter l’appropriation des données hydroclimatiques.

En conclusion, ces projets mettent en lumière l’importance de la collaboration entre les chercheurs, les gestionnaires et les acteurs de la société pour mieux comprendre et s’adapter aux évolutions du cycle de l’eau dans un contexte de changement climatique. Il est essentiel de continuer à travailler ensemble pour éclairer les décisions publiques et assurer une gestion durable des ressources en eau.

pour en savoir plus : les coups de pouce de la recherche