Les subventions injustes favorisent la chaîne de valeur des véhicules électriques à batterie en Chine.

La Commission européenne a récemment conclu que l’industrie automobile chinoise bénéficiait d’aides publiques constituant une menace de préjudice économique pour les producteurs de véhicules électriques à batterie de l’Union européenne. Cette constatation a été faite dans le cadre d’une enquête sur les pratiques commerciales chinoises lancée par Bruxelles.

Selon cette enquête, les entreprises chinoises telles que BYD, Geely et Shanghai Automotive Industry Corporation bénéficient d’aides publiques qui faussent la concurrence sur le marché européen. En conséquence, la Commission européenne prévoit d’appliquer de nouvelles taxes d’importation, ou droits compensateurs, à ces constructeurs à partir du 4 juillet. Ces taxes seront respectivement de 17,4%, 20% et 38,1% pour les entreprises citées.

Cette décision vise à protéger les producteurs européens de véhicules électriques à batterie contre toute distorsion de concurrence résultant des pratiques commerciales chinoises. La Commission européenne semble déterminée à défendre les intérêts des entreprises européennes dans un contexte où la transition écologique est au cœur des enjeux économiques.

Il est important de souligner que cette affaire s’inscrit dans un contexte plus large de tensions commerciales entre l’Union européenne et la Chine. Ces dernières années, Bruxelles a engagé plusieurs procédures antidumping et antisubventions à l’encontre de la Chine, visant à protéger les intérêts des entreprises européennes sur le marché mondial.

En conclusion, l’enquête de la Commission européenne sur l’industrie automobile chinoise souligne l’importance de protéger la concurrence équitable dans le secteur des véhicules électriques à batterie. Les nouvelles taxes d’importation visant les constructeurs chinois BYD, Geely et Shanghai Automotive Industry Corporation témoignent de la détermination de l’Union européenne à assurer un environnement commercial juste et équitable pour ses acteurs économiques.

pour en savoir plus : « La chane de valeur des vhicules lectriques batterie en Chine bnficie de subventions dloyales »