Les entrepreneurs pourront continuer à avancer malgré une gouvernance chaotique du pays.

Les représentants des consultants en climat et des entreprises engagées pour la transition écologique, Philippe Lauret et Emery Jacquillat, constatent l’instabilité politique actuelle et le désarroi des citoyens. Malgré ce contexte, ils restent confiants dans le rôle des entreprises pour défendre l’environnement.

Emery Jacquillat souligne que les entreprises n’ont pas le choix d’agir face aux enjeux du climat, de la rareté des ressources naturelles et de la biodiversité. Celles qui ne s’adaptent pas risquent de disparaitre. Philippe Lauret rappelle que les politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont définies au niveau mondial par des accords tels que l’Accord de Paris, contraignant les entreprises à agir.

En ce qui concerne les marges de manœuvre des entreprises, Philippe Lauret met en garde contre l’influence du pouvoir politique sur les orientations réglementaires et les financements publics liés à la transition écologique. Emery Jacquillat souligne que malgré le contexte politique actuel, les entreprises peuvent continuer à avancer et à faire preuve d’initiative pour lutter contre le changement climatique.

Concernant les revendications sociales, Emery Jacquillat insiste sur le fait que la transition écologique doit être équitable pour être acceptée. Philippe Lauret souligne l’importance de traiter conjointement les problèmes environnementaux et sociaux, en offrant des perspectives d’avenir et en écoutant les préoccupations des citoyens.

Les deux experts s’accordent à dire que les entreprises ont un rôle clé à jouer dans la transformation de la société vers plus de durabilité. Emery Jacquillat affirme que les entreprises vertueuses auront l’adhésion des citoyens et des consommateurs, ce qui se traduira en performance économique. Philippe Lauret souligne que les entreprises ne peuvent se substituer au devoir politique, mais qu’elles peuvent être des acteurs de stabilité et de contre-pouvoir.

Enfin, Emery Jacquillat et Philippe Lauret restent tous deux optimistes quant à la capacité des entreprises à s’adapter, à innover et à trouver des solutions pour relever les défis environnementaux. Ils reconnaissent que la route sera semée d’obstacles, mais que les entreprises ont un rôle crucial à jouer dans la transition écologique.

En conclusion, malgré l’instabilité politique et le désarroi des citoyens, les entreprises semblent avoir un rôle indispensable à jouer dans la protection de l’environnement et la transition écologique. Il est essentiel que les politiques et les entreprises collaborent pour garantir un avenir durable pour tous.

Cet article a été publié le 05 juillet 2024.

pour en savoir plus : Une gouvernance chaotique du pays n’empchera pas les entrepreneurs d’avancer