deux nouvelles variétés de maïs récemment approuvées par l’UE, y compris le renouvellement du MON 810

La Commission européenne a récemment annoncé l’autorisation de deux nouveaux maïs génétiquement modifiés pour l’alimentation humaine et animale, le DP-915635-4 et le DP-023211-2, tous deux tolérants aux herbicides à base de glufosinate-ammonium et mis au point par Pioneer. De plus, elle a renouvelé l’autorisation d’un autre maïs GM, le MON 810.

Il est important de noter que ces autorisations permettent uniquement l’importation de ces maïs génétiquement modifiés pour une utilisation dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux, mais pas leur culture dans l’Union européenne. Ces autorisations ont été délivrées pour une durée de dix ans, suite à une évaluation de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa).

Il est à souligner que cette décision a été prise par la Commission européenne après que les États membres n’aient pas réussi à parvenir à un accord sur ces autorisations en comité permanent. Cette nouvelle devrait être prise en compte par les acteurs du secteur agricole et de l’alimentation, ainsi que par les consommateurs soucieux de la sécurité alimentaire et de l’impact environnemental.

En résumé, la Commission européenne a autorisé deux nouveaux maïs génétiquement modifiés pour l’alimentation humaine et animale, tout en renouvelant l’autorisation d’un maïs GM déjà existant. Ces autorisations ont été délivrées pour une durée de dix ans et permettent uniquement l’importation de ces maïs pour une utilisation dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux. Cette décision souligne une fois de plus la complexité des débats autour des OGM en Europe et la nécessité d’une réglementation stricte pour garantir la sécurité alimentaire et protéger l’environnement.

pour en savoir plus : deux nouveaux maïs autorisés par l’UE, le MON 810 renouvelé